Financements

Il existe sept moyens de financement pour une formation professionnelle :

  • Le Compte Personnel de Formation CPF
  • Le congé de transition professionnelle CTP
  • Le plan de développement des compétences
  • La reconversion ou promotion par alternance (Pro-A)
  • L’Aide Individuelle à la Formation (AIF) pour les demandeurs d’emploi
  • L’Action de Formation Conventionnée (AFC) pour les demandeurs d’emploi
  • Les OPCO

Le Compte Personnel de Formation (CPF) remplace le Droit Individuel à la Formation (DIF) et permet à tout travailleur d’acquérir des droits à la formation. Les droits acquis ne sont pas perdus et peuvent être mobilisés à tout instant. Le CPF peut être utilisé par toute personne à partir de 16 ans, dès son entrée sur le marché du travail et ce jusqu’à son départ à la retraite.

Le congé de transition professionnelle (CTP) remplace le congé individuel de formation (CIF) et permet au salarié de financer une formation qualifiante pour évoluer dans sa carrière ou changer de métier.
Pour en bénéficier il faut :

  • salarié en CDI et justifiant de 24 mois d’activité dont 12 mois au sein de la même entreprise.
  • Être salarié en CDD et justifiant de 24 mois d’activité au cours des cinq dernières années, dont 4 mois au cours des 12 derniers mois.
  • Aucune ancienneté n’est requise pour les salariés licenciés économiquement.

Il est possible de réaliser des formations en situation de travail avec le dispositif de l’Afest, des formations en présentiel et à distance. L’objectif est de permettre aux entreprises, quelle que soit leur taille, d’accompagner leurs salariés en assurant leurs adaptations à leur poste de travail et en leur permettant d’évoluer.

Il permet aux salariés de réaliser un parcours de formation individualisé alternant des périodes de formation et d’activité professionnelle, afin de favoriser leur évolution ou leur promotion professionnelle et leur maintien dans l’emploi. Ce dispositif s’inscrit en complément du plan de développement des compétences de l’entreprise et du compte personnel de formation (CPF). Il s’adresse :
  • aux salariés en contrat à durée indéterminée (CDI),
  • aux salariés en contrat unique d’insertion (CUI) à durée indéterminée,
  • aux salariés, sportifs ou entraîneurs professionnels, en contrat de travail à durée déterminée (CDD),

Il permet de financer en tout ou partie des formations suivies par le demandeur d’emploi. Cette aide est mobilisée par le Pôle Emploi et uniquement lorsque les frais pédagogiques ne sont pas pris en charge partiellement ou totalement par les collectivités territoriales et les OPCO. Le demandeur d’emploi peut utiliser son CPF pour réaliser les formations et l’AIF peut venir l’abonder. Seules les formations validées par le Pôle emploi sont éligibles à ce dispositif.

 Il permet au demandeur d’emploi un retour plus rapide sur le marché du travail, en lui permettant de se former et d’acquérir les compétences nécessaires à l’exercice de certaines activités.

Les OPCO (OPérateur de COmpétences) ont pour mission d’assurer le financement des contrats d’apprentissage et de professionnalisation, d’apporter un appui technique aux branches professionnelles, d’assurer un service de proximité au bénéfice des très petites, petites et moyennes entreprises. numquam, error, est. Ea, consequatur.